La couleur des billes en tungstène…

Tutoriel pêche à la mouche. Stage de pêche. Apprendre à pêcher. Guide de pêche. Ariège, 09. Aude, 11. Haute-Garonne, 31. Tarn, 81. Pêche en nymphe. Pêche en sèche. Pêche en nymphe au fil. Pêche à l’espagnole. Perdigones. Occitanie. Phaesant Tail. Pyrénées.

La couleur des têtes de nymphes…

01 février 2019,

Pêche à la mouche, pêche en nymphe.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Dans l’article précédent, je mettais en avant ce qui me semble important pour débuter dans la pêche en nymphe: ne pas s’éparpiller dans les modèles utilisés.

Connaître le poids des nymphes les unes par rapport aux autres est bien plus important dans un premier temps que la diversité.

En la matière, s’il est un modèle qui reste parfaitement universel c’est probablement la Pheasant Tail!

Je prends celle-ci en exemple car c’est un peu la base, et si bien d’autres mouches aujourd’hui apparaissent comme des valeurs sûres (certaines perdigones en particulier), ça me semble important que les personnes qui veulent découvrir cette manière de pêcher ne grillent pas les étapes. La Pheasant Tail reste une valeur sûre par excellence, elle est souvent utilisées par les plus grands champions en compétition!

L’étape suivante et logique de la déclinaison en différents poids (article précédent), c’est la déclinaison d’un même modèle avec plusieurs coloris de tête.

Ici, cette Pheasant Tail en bille de 3,5 mm de diamètre est déclinée avec des têtes dorées, cuivrées, argentées et oranges.

Si vous êtes un pêcheur assidu, vous aurez besoin de boîtes bien remplies. Mais si vous pêchez de temps en temps, avec 5 unités par couleur par exemple, ce qui donne 20 mouches, vous aurez déjà de quoi voir venir.

Vous pouvez y rajouter une série déclinée avec un tag orange (un orange sensible aux ultras-violets). Et vous vous retrouvez ainsi avec 15 nymphes supplémentaires.

Et vous voilà déjà avec 35 mouches dans votre boîte pour une seule et même taille de bille! Avec 6 déclinaisons de taille (2,4 – 2,8 – 3 – 3,2 – 3,5  et 3,8mm) ça donne 210 mouches!

Si vous n’avez pas le budget pour ça, rien n’empêche d’acheter ou de réaliser seulement 2 ou 3 unités par déclinaison. Et si je devais faire un choix, plutôt que de zapper une taille de bille, je supprimerai d’abord une couleur.

A ce stade, vous pourrez déjà jouer sur 2 paramètres: le poids de vos nymphes (article précédent) et la couleur de la tête.

Concernant le choix de la couleur, soyez pragmatique, y’a pas beaucoup d’alternatives : ça prend ou ça prend pas! La chose est très empirique, il faut simplement essayer et voir ce que ça donne! Les meilleurs pêcheurs ne font pas autrement! Ils vont juste aller plus vite grâce à leur expérience.

Important: n’oubliez pas que c’est d’abord la qualité de votre gestuelle de lancer et de tenue de ligne qui fera que la mouche passera à la bonne profondeur pour être interceptée par une truite! Vous pourrez avoir la meilleure des mouches, avec la couleur optimum du jour et le poids parfait, si votre tenue de ligne est approximative vous ne prendrez pas grand chose!

,

Vous pouvez participer à cet article si vous le souhaitez en laissant un commentaire en bas de cette page. Si certaines choses vous questionnent, ou qu’au contraire vous voudriez y apporter un complément d’informations, vous pouvez poster un message. Vous pouvez également partager votre expérience sur ce point précis de l’importance du poids des nymphes.

Tous les messages sont nécessairement validés par mes soins avant publication.

Petit Lexique :

Cet article a pour objet d’apporter un éclairage aux personnes qui débutent dans la pêche à la mouche, il me semble donc important d’apporter des précisions sur les termes utilisés :

Nymphe : imitation d’insecte à l’état larvaire, il s’agit donc de « mouches » qui coulent pour évoluer à une certaine profondeur selon leur poids et leur densité.

Billes en tungstène : il s’agit de la tête colorée que vous voyez sur les photos ci-dessus. Elle peut être déclinée selon des coloris et des poids différents.

Laisser un commentaire