Louis, 7 ans, pêcheur!
Guidage « pêche aux leurres » du jeudi 21 août 2014, canal du midi.

En itinérance entre Carcassonne et Castelnaudary…

Nous avons légèrement adapté les horaires, le rendez-vous fut fixé à 7h30. Béziers ça fait une petite trotte pour venir pêcher à Carcassonne dès l’aube. Louis, accompagné de son papa, était fin prêt pour une partie de pêche sur le canal du midi. Sept ans et déjà pêcheur jusqu’au bout des ongles! Lorsque j’étais moniteur auprès de la Fédération de Pêche de l’Aude, j’ai accompagné beaucoup d’enfants au bord de l’eau, mais là je dois dire que j’ai été bluffé par ce petit bonhomme de 7 ans nommé Louis! A cet âge là, ce n’est pas toujours simple d’utiliser un lancer (canne + moulinet). Mais pour Louis ça semblait presque naturel, en tous cas il a parfaitement intégré des choses apprises il y a peu… ça se voit, ça se sent.

La réussite fut de notre côté dès le premier bief que nous avons pêché, avec ce sandre qui repartit bien vite à l’eau après la photo.

Un petit sandre du canal du midi

Si, pour le premier poisson, Louis aura été quelque peu aidé, c’est lui même, parfaitement seul, qui aura pris le second. Et en pêchant au leurre souple en linéaire, s’il vous plait!!

Au pays de "sandrion"...

Il s’agissait d’un tout petit sandre, mais j’ai été impressionné par la dextérité de Louis. Au fur et à mesure que je lui expliquais, étape par étape, comment il pouvait s’y prendre pour lancer et tenir sa ligne, je voyais qu’il intégrait pleinement ce que je lui disais. Il me faisait des déductions parfaitement justes, il percevait les choses aussi bien qu’un adulte et je dirais même mieux! Ce que je lui racontais semblait reçu 5 sur 5, et ça l’était!

Pour prendre ce poisson, après environ une heure de pêche, il a été capable de lancer correctement, d’animer son leurre en tenant sa ligne proprement, de ressentir cette touche et de ferrer avec une réactivité parfaite!!! Cela peut paraître simple, mais je peux vous assurer que ça ne l’est pas du tout lorsqu’on débute. Je vois bon nombre d’adultes qui, en pêchant au leurre souple, n’arrivent pas vraiment à tenir leur ligne. Ils passent ainsi à côté de tant de touches sans même le savoir… soit qu’elles ne sont pas ressenties, soit que la tenue de ligne ne permet pas d’en obtenir. Alors, je dis « Chapeau bas mister Louis! ». Ce sandre aurait été gros, ça aurait été pareil!

Puis vint l’heure des perches, au plomb-palette principalement…

Une perche pour Louis

 

Lors du guidage précédent sur le canal du midi en compagnie de Fabrice, nous n’avions pris aucune perche alors même que nous avions attrapé 4 espèces de poissons (sandre, brochet, anguille, carpe)! Mais ce jour là, avec Louis et Bernard, elles étaient clairement de sortie. Même si elles ne sont pas bien grosses en ce moment, elles sont vraiment les bienvenues pour apprendre à pêcher. Elles viennent augmenter sensiblement le nombre de touches et viennent renforcer le côté ludique de ce petit jeu qu’est la pêche! Ainsi nous aurons attrapé au moins 8 poissons, nous n’avons pas bien compté, lors de cette journée.

Nous aurons pris l’essentiel des poissons au plomb-palette, mais nous avons beaucoup pêché au leurre souple en linéaire, technique que j’affectionne et où chaque prise apporte une grande satisfaction. Jongler entre les techniques, sans pour autant s’éparpiller, c’est souvent ce qui permet de maximiser le nombre de touches, aussi bien du bord qu’en bateau.

Louis, c’est juste la providence qui t’as mis des poissons de taille modeste au bout de la ligne, pour éviter que tu penses d’emblée que la pêche c’est trop facile… Et elle ne va pas forcément te donner le brochet que tu convoites tant aussi aisément, tout ce que tu vas devoir faire pour réussir à l’attraper, ce fameux brochet, va te permettre d’apprendre à pêcher encore mieux… Et, dans quelques temps, tu prendras tellement de poissons que tu n’oseras même pas le dire de peur qu’on ne puisse te croire…

Louis et Bernard, au bon souvenir d’une très belle journée passée au bord de l’eau en votre compagnie…

Laisser un commentaire