De l’eau, des montagnes et des rivières…

De l’eau, des montagnes et des rivières…

Pêcher en Irlande c’est presque toujours pêcher dans un environnement magnifique. Ci-dessous un lac du Connemara par un instant magique sans le moindre souffle de vent, chose relativement rare en ce pays! Cette photo offre une symétrie parfaite de la montagne qui se reflète à la surface de l’eau. Au lointain, on peut observer l’allure typique des monts de cette région: avec un aspect des plus dénudé et des formes d’une grande douceur. Si j’étais un géant, j’irais m’étendre dans cette sorte de cavité sur le flanc de montagne, pour y faire la sieste ou observer le lac. Quelle sérénité! On dit que l’herbe est toujours plus verte chez le voisin, je crois qu’on pourrait dire qu’elle est toujours moins verte qu’en Irlande. Voyez les parcelles en bordures de lac, entourées de murets. C’est l’une des choses qui impressionne souvent les personnes que je guide au brochet, à la truite ou au saumon. Dans nos pérégrinations pour nous rendre sur les spots de pêche, j’entends souvent ce type d’exclamation : « qu’est-ce que l’herbe est verte, il doit pleuvoir tout le temps » !

Reflet dans l'eau d'une montagne du Connemara.

J’adore ces montagnes pelées! Avec ces fissures, qui sont un peu comme les lignes de la main. Lorsqu’il a largement plu les jours précédents, l’eau coule un peu partout dans ces artères, dessinant des lignes blanches irrégulières qui descendent la pente.

Lac irlandais, dans le Connemara.

Les petites rivières à truites, elles aussi, ne manquent pas de charme. Les Farios sauvages peuplent ces cours d’eau qui sont très peu pêchés. Sur cette rivière, lors d’une saison entière de guidage, je ne croise que 2 ou 3 pêcheurs tout au plus !!! Alors même qu’elle est on ne peut plus accessible !

Rivière à truites dans le comté de Mayo.

Laisser un commentaire