Avec Denis, sur Montbel…

Lac de Montbel. Guide de pêche. Ariège. Pêche des carnassiers aux leurres. Sandres. Brochets. Perches. Silure. Barque. Bateau. Bass boat. Initiation. Stage de pêche. Cadeau. Chèque cadeau. Coffret cadeau. Carte cadeau.

Guidage pêche aux leurres…


Lac de Montbel (Ariège), samedi 20 mai 2016.

Suite de la journée de préparation sur le canal du midi.


Avec Denis.

Deux semaines auparavant Denis était venu sur le canal du midi pour une journée de préparation (lire le récit). Cette fois nous avions rendez-vous à Montbel pour mettre la théorie en pratique, en particulier la pêche au shad en linéaire et la pêche en casting.

On débutera la journée par une pêche en linéaire. Nous avions passé un bon moment avec Denis sur le bord du canal à perfectionner sa gestuelle pour cette pêche. Il était donc fin prêt, quelques minutes suffiront pour quelques ajustements, nous pouvions alors commencer notre prospection. Dans ce cas de figure où nous sommes seulement deux sur le bateau, je me mets en mode pêche également pour que nous ayons plus de chance de trouver une zone d’activité. Et c’est moi qui ouvrirai le bal avec un premier sandre.

Ensuite ce sera le tour de Denis. Même si le poisson n’est pas bien gros, la satisfaction était là car il n’en avait pas vu depuis bien longtemps. Et un premier poisson pris en linéaire vient le mettre en confiance.

J’en ferai un autre quelques minutes plus tard.

Nous loupons quelques touches rapides, et c’est Denis qui prendra le plus joli.

Plus tard, alors que les touches se sont arrêtées, nous choisissons de laisser les sandres tranquilles pour passer à un autre mode de pêche: une pêche de bordure avec un matériel casting.

Sur le canal du midi, Denis s’était vraiment régalé à lancer en casting et il nous fallait absolument mettre ça en pratique. La manière la plus ludique de le faire c’est de pêcher les bordures d’arbres immergés avec des spinnerbait, chatterbait, jerk, cranck, jig, etc… Ça permet à la fois de pratiquer tous les types de lancer (coup droit, revers, sous la canne, par-dessus la tête) et de passer en revue un certain nombre de leurres durs. Bien-sûr il faut de longues heures de pratiques avant de commencer à maîtriser un peu tout ça, mais là l’objectif c’était plus une découverte un peu large.

Et malgré les conditions de pêche un peu difficile du mois de mai 2016, Denis aura la chance de toucher des poissons en casting.

Pour le premier poisson je l’aurai quelque peu aidé…

Mais le second fut le sien à 100%. Mission accomplie pour tous les deux.

Merci à Denis pour ces deux belles journées très complémentaires. C’est une bonne démarche que de vouloir d’abord apprendre du bord les fondamentaux avant de pêcher en bateau.

Laisser un commentaire