Le jour des perches…

Lac de Montbel. Guide de pêche. Ariège. Pêche des carnassiers aux leurres. Sandres. Brochets. Perches. Silure. Barque. Bateau. Bass boat. Initiation. Stage de pêche. Cours de pêche. Cadeau. Chèque cadeau. Coffret cadeau. Carte cadeau. Bon cadeau. Séjour de pêche Ariège. Séjour de pêche Pyrénées. Séjour de pêche Midi-Pyrénées. Cadeau anniversaire pêche. Cadeau départ à la retraite pêche. Vacances de pêche. Pêche en barque. XI5 motorguide. HDS 7 lowrance.

En guidage avec Romain, 18 ans.


Lac de Montbel (Ariège), dimanche 9 septembre 2016.

Le jour des perches…


Technique du jour : petits shads en linéaire…

Romain a tout juste 18 ans, et c’est pour son anniversaire qu’il s’offrait ainsi une journée de guidage. Il a appris les bases avec Renaud, un ami que nous avons en commun. Il pêche depuis 2 ans aux leurres, il s’agit donc pour lui de voir comment il pourrait progresser.

Il m’avait dit qu’il viendrait avec 2 cannes « casting ». Mais j’ai aussi prévu plusieurs « spinning » sur le bateau au cas où! On refait ses nœuds de sorte qu’ils tiennent et je commence par lui demander de me faire une paire de lancer, pour voir sur quelle base on part. Là, je vois de suite qu’il sait lancer sans aucun problème, et même très très bien. Bon prof Renaud! On passe donc directement à l’étape suivante. Le temps que je continue à mettre en place 2 ou 3 choses sur le bateau, je lui mets un « shad » et lui demande de commencer à pêcher comme à son habitude. Du coin de l’œil je l’observe, pour voir ce que je peux lui apporter.

Peu après, je lui montre comment pratiquer en linéaire avec un shad sur tête plombée. Et comme il apprend à la vitesse de l’éclair, en 5 minutes il tient sa ligne parfaitement et je vois que « ça pêche » vraiment bien! La plupart du temps lorsque j’initie quelqu’un en linéaire, il me faut rester à l’ancre un bon moment avec le moteur-avant pour éliminer la contrainte du mouvement du bateau. Mais avec Romain je sens très vite qu’on peut se mettre à pêcher en mouvement. Et c’est l’une des clefs de cette technique, et de bien d’autres d’ailleurs. Le meilleur pote de la bredouille et du capot c’est probablement le statisme!

J’ai une info fraîche sur une zone qui peut être propice, mais je ne suis pas sûr à 100% d’avoir bien compris où elle se situait! Il m’aurait suffi d’un coup de fil pour avoir l’info, mais je trouve intéressant de ne pas en savoir beaucoup plus et de mettre Romain en situation sans que ce soit tout cuit d’avance. On se met donc en mode pêche, et, en bien peu de temps, clairement grâce à sa dextérité, on a pu faire plusieurs centaines de mètres de berges en pêchant dans les 2 à 7 mètres de profondeur… sans la moindre touche. Pas une « tape », à l’aube, avec un pêcheur qui pêche proprement, la conclusion est assez simple: il ne faut surtout pas rester sur ce secteur!

On file alors sur une partie du lac qui était bien peuplée en écailles ces derniers jours et on se remet à l’action. Je laisse Romain continuer à pêcher en linéaire avec un shad, je veux qu’il prenne son premier poisson de la sorte. Et, de mon côté, avec la même technique, j’alterne différentes tailles et couleurs de leurres, j’y passe aussi un finess mais avec des animations beaucoup plus saccadées. La zone n’est plus aussi peuplée que les jours précédents, les touches se font rares. Mais on en loupe une paire qui nous font bien sentir qu’il y a quand même matière à persévérer. Romain finit par en prendre une bien sèche qu’il ne laissera pas passer! Une bonne touche à la descente comme on les aime! Bien jouer. Il prend ainsi son premier sandre en linéaire.

 

Ça se joue peut-être plus sur des leurres à caudales et peut-être plus sur des petites tailles du genre 9 cm. En élargissant la zone de pêche, on tombe sur les perches… et là, pour elle le casse-croûte commence et pour nous les ferrages 🙂

On va ainsi enchaîner de bien beaux poissons durant la fin de matinée… c’est sûr nous avons le bon leurre, en tous les cas, un bon leurre, un leurre qui leur plaît: le ripple shad 9 cm coloris perche. C’est un incontournable, qui malheureusement n’existe plus (il m’en reste 3 ou 4 particulièrement précieux!).

Romain se régale et moi aussi!

C’est bon, là je crois qu’il a compris comment ça fonctionne la pêche en linéaire!

Et qu’il n’aura plus jamais aucun doute sur l’efficacité de la chose. L’élément confiance est fondamental quand on aborde une nouvelle technique, et si on a la chance de tomber sur un bon jour qui veut nous sourire on devient confiant bien plus rapidement!

Ce jour là était l’un de ceux-là! C’était pas gagné d’avance, il a fallu avancer pas à pas vers le truc qui fonctionne…

Et bien-sûr avoir la chance de tomber sur les poissons…

Il m’en a laissé une paire tout de même 🙂

Selon moi, l’une de grande base fondamentale de l’initiation à la pêche aux leurres, c’est d’apprendre à pêcher avec des shads ou des finess en linéaire (avec 3 types d’animations différentes).

Ce qui est certain, c’est aussi que Romain lançait royalement bien! Et ça, ça aide!

Bravo l’artiste!

Laisser un commentaire