Montbel, silure et brochet.

Lac de Montbel. Guide de pêche. Ariège. Pêche des carnassiers aux leurres. Sandres. Brochets. Perches. Silure. Barque. Bateau. Bass boat. Initiation. Stage de pêche. Cadeau. Chèque cadeau. Coffret cadeau. Carte cadeau.

Guidage pêche aux leurres…


Lac de Montbel (Ariège), vendredi 6 mai 2016.

Un silure d’1,12 mètre et un brochet.


Avec William, un dijonnais.

La veille, c’était la journée du sandre avec Jean-François (le récit).

Avec William nous avons conservé le même schéma de pêche en linaire, mais impossible de trouver les poissons.

Une déflagration sur la canne vers 10h30 nous a fait espérer à un joli brochet.

Après un petit moment de lutte, William monte un silure d’un mètre et douze centimètres. Ce poisson a pris un « pulse shad 11 cm coloris pike », le leurre qui la veille avait fait merveille.

Un peu plus tard, nous sommes passés en mode bordure façon « big bait » et un brochet sera venu rendre visite à William.

En début d’après-midi ça soufflait très fort sur le lac. Ci-dessous une partie du lac à l’abri avec tous ces arbres noyés qui font du lac de Montbel un joyau pour la pêche aux leurres!

William avait une obligation de terminer tôt, 7h00 de route pour rejoindre Dijon l’attendait. Nous avons dû stopper la pêche à 14h45. Merci à lui d’avoir maintenu la date malgré un imprévu qui aurait pu l’amener à annuler au dernier moment.

Pour rejoindre la mise à l’eau, il nous a fallu traverser au moment où le vent soufflait le plus fort, avec des rafales à 70km/h. Là, on est dans des conditions plus que limite avec de véritables creux. Il ne fallait surtout pas naviguer avec un vent latéral. On a fait une sorte de « > » sur l’eau pour d’abord avoir le vent de face et faire un demi-tour rapide une fois que la mise à l’eau se trouvait dans l’alignement du vent. Les 2 moteurs en 55 lbs (avant et arrière) étaient en marche à fond avec des batteries parfaitement chargées. Avec un seul moteur je n’aurai même pas tenté la traversée. Je pense que sans mon expérience des grands lacs irlandais, là j’aurais vraiment flippé force 10. Déjà que je ne faisais pas le fier. Il ne faut vraiment pas naviguer dans ces conditions!

Laisser un commentaire