Jolie série avec Jean-Marie…

Jolie série avec Jean-Marie…

Lac de Lunax. Lac de la Gimone. Haute-Garonne. Pêche aux leurres. Brochet. Sandre. Perche. Silure. Guide de pêche.

Lac de la Gimone (dit également de Lunax), Haute-Garonne – 31.

Le jeudi 19 octobre 2017

Jolie série avec Jean-Marie…

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas pêché avec Jean-Marie. L’an passé nous avions réalisé pas mal de repérages ensemble sur Montbel qui avaient été particulièrement fructueux. Mon activité de guidage en France ayant pris son envol, le temps nous manquait désormais pour aller sur l’eau ensemble. En ce mois d’octobre nous avons fini par trouver une journée pour voguer à nouveau à la recherche de carnassiers en tous genres. Nous avons opté pour le lac de la Gimone dans le 31, et le reste de l’histoire nous prouvera que nous avons bien fait :-)

Avec 2 heures de route, nous sommes arrivés pépères au bord de l’eau vers 9h30. On a zappé le coup du matin.

On commence sur une zone qui était blindée de poissons fourrages les jours passés. Assez vite on se rend compte que ce n’est plus le cas. Y’a plus un banc de poissons dans les parages. Pour en avoir le cœur net on passe toute la zone au strucutre scan avec l’ELite 9TI. On navigue un bon kilomètre, conclusion c’est le désert. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas des carnassiers quelque part à prendre, mais ça ne nous inspire pas plus que ça et on décide alors de changer complètement de zone de pêche.

Pendant la première heure nous sommes donc bredouilles, mais sur le nouveau secteur je ferre rapidement un premier poisson…

Moins de 10 minutes plus tard, un second plus joli. Les touches sont bien franches.

A peine 20 minutes et à nouveau un sandre, touche toute aussi violente à la descente. Les poissons prennent quasi sur le haut de ma tirée, soit ils sont légèrement suspendu soit ils suivent à la montée et prennent dès le début de la redescente. Le genre de touche où l’on ressent toute l’agressivité animale et sauvage d’un carnassier.

Je prend les poissons en linéaire avec des shads en 4 pouces (One Up), sur des TP en 7g.

J’en prends un petit et un plus joli mais pas dans la foulée.

Y’a des poissons à prendre, preuve en est, mais sans concentration à un endroit donné, il faut pêcher en naviguant vite. Chose bizarre, Jean-Marie est au manié et n’a pris qu’une seule touche trop timide pour que le poisson finisse au bateau.

Mais il n’a pas dit son dernier mot le gredin… Avec Jean-Maire, si y’a compèt, il vaut mieux avoir 5 poissons d’avance que de retard. Si t’as 5 poissons d’avance t’as encore une petite chance de t’en tiré. Si t’en as 5 de retard c’est mort d’avance :-)

Après cette petite série sympa qui aura duré une heure, puis un passage à vide, il était déjà temps de casser la croûte.

Jean-Marie profitera de ma sieste sacrée d’après repas pour prendre une joli perche au manié sur un autre secteur.

Dans la foulée, il touchera un brochet.

Je me tente un nouveau montage de shad à palette perso histoire de voir si ça pêche.

Ça semble :-) Un petit sandre s’y laissera prendre.

On tombe assez rapidement sur une zone où les poissons sont clairement calés et on les enchaînent. Tous n’est pas maillé mais y’a du correct dans le lot. Jean-Marie a laissé le manié de côté car ça accroche trop, et preuve en est qu’il est un pêcheur très ouvert, il sait se servir d’un leurre souple également sans le moindre souci…

Une fois le poste épuisé, on file en quête de d’autres possibilités… mais à part un petit sandre nous ne trouverons rien avant le coup du soir.

On tombe alors à nouveau sur les sandres et on s’en privera pas jusqu’à la dernière minute légale de pêche.

Le coup de feu aura été très court, mais ça croquait dans tous les sens. On loupe un peu plus de touches car y’a des petits poissons qui viennent taper dans les leurres…

Un vrai régal! Au final, on a perdu le fil des comptes et on ne sait plus trop combien en a pris. On sait juste qu’il y a à peu près égalité avec environ une quinzaine de poissons chacun, quand je vous dis qu’il vaut mieux avoir cinq poissons d’avance avec monsieur Daniac : -) Ce qui est clair c’est qu’on s’est régalés. Vive les pêches d’automne, même s’il est bien clair que pour l’instant on est sur une saison de pêche bien plus difficile que l’an passé globalement.

Encore une fois l’alliance du manié et du leurre dans une stratégie de pêche où l’on pêche vite, sans s’attarder sur les zones, aura été fructueuse.

Merci monsieur Daniac pour cette excellente journée en ta compagnie…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

BLOG / RECITS :


Contact :

JOUR DE PECHE
Stéphane Legentilhomme
09000 GANAC (Ariège)
P. 06 80 03 22 79
Courriel : Formulaire de Contact

Guide de pêche diplômé (2005)
Brevet d'Etat "BPJEPS pêche de loisirs"
Siret : 539 714 105 00019 / APE : 8551Z
Carte pro. d'éducateur sportif n° 01106ED0068

Recent Comments