Montbel en septembre…

Montbel en septembre…

Lac de Montbel. Guide de pêche. Ariège. Pêche des carnassiers aux leurres. Sandres. Brochets. Perches. Silure. Barque. Bateau. Bass boat. Initiation. Stage de pêche. Cours de pêche. Cadeau. Chèque cadeau. Coffret cadeau. Carte cadeau. Bon cadeau. Pêche en barque. XI5 motorguide. HDS 7 lowrance.

En mode repérage avec Jean-Marie


Lac de Montbel (Ariège), 08 septembre 2016.

Pêche au manié pour Jean-Marie, pêche aux leurres pour moi.


Un peu moins de soleil, un peu plus de poissons…

Après de jolies pêches début août, le moins qu’on puisse dire c’est que c’était devenu sacrément difficile sur la fin août. Les poissons n’ont pas du tout aimé le soleil persistant, et la baisse continuelle du lac à vive allure n’a sûrement rien arrangé. Ils étaient tout simplement insaisissables, dans tous les sens du terme!

Mais en ce jeudi 8 septembre,  le temps était bien couvert, avec un peu de vent, de quoi nous redonner confiance!

C’était la troisième fois qu’on faisait une partie de pêche spécifique manié/leurre. La première est en ligne ici: « Montbel, sandres d’été » et nous avait valu 34 poissons en 2 jours. La deuxième fois, le 5 septembre, nous avons pris 12 petits brochets en pêche de bordure, mais aucun ne valait véritablement la photo. C’était donc reparti pour une nouvelle tentative…

Après une demi-heure de navigation au petit jour, nous voilà arrivé sur notre zone de pêche. Et, à la première descente, je prends une touche franche. Ratée!

Au lancer suivant, Jean-Marie ferre un poisson et moi aussi. On commence ainsi la journée par un doublé! Un sandre correct pour Jean-Marie…

Et un petit brochet pour moi.

Jean-Marie enchaîne illico avec un second sandre de même taille. Monsieur « manié » est à l’œuvre et annonce la couleur. Les pêcheurs au manié sont rares de nos jours, Jean-Marie est de cette génération qui a connu la grande époque de cette technique. Aujourd’hui, s’il est très à l’aise dans bien des manières de pêcher aux leurres, il garde une affection particulière pour celle-ci. Et je peux vous assurer qu’il maîtrise parfaitement le sujet! C’est génial de pouvoir confronter ensemble nos manières de pêcher, ce qui en ressort c’est que du bon, que du meilleur, pour l’un et pour l’autre!

Dans la demi-heure qui suit on prend quelques touches, mais trop rapides. Je perds un poisson mal piqué ou mal ferré… c’est comme on veut :-) Jean-Marie décrochera également une paire de poissons. Et en pêchant plus large, alors que je suis au téléphone il en profitera pour en décrocher un ou deux autres dans bien peu d’eau, dont un plus joli cette fois, probablement un brochet. Les poissons ne prennent pas le leurre avec rage. Il sèmera un big-bait aussi lors d’une tentative malheureuse au même endroit. Si d’ici peu, lorsque le lac aura perdu 2 mètres, vous trouvez un joli 4play 19 cm coloris perche tout neuf, c’est le sien :-)

Faute de touches on retourne sur la première zone du matin et on pêche plus large, dans l’autre sens cette fois. Assez vite, Jean-Marie, au manié, prendra un brochet.

Et pour moi, quasi dans la foulée, ce sera une perche.

Bien peu de temps après, Monsieur Daniac récidive avec un autre sandre!

Je pêche avec un « powerbait minnow (Berkley) » et je prends clairement des poissons plus petits. Mais j’ai des touches, et les brefs essais que je fais avec autre chose ne m’incitent pas à changer. Si je n’ai plus de touches, Jean-Marie au manié va m’atomiser, c’est sûr, alors je garde ma valeur sûre!

Et sur une bordure avec un joli cassant, mon leurre se fait tacler une première fois en règle.

Puis une deuxième fois 3 ou 4 minutes plus tard.

Dans la foulée, j’en loupe un puis un autre vient me rendre visite.

Puis je décroche un poisson plus lourd au bateau sans le voir, et sur le lancer suivant je me fais allumer à la descente par ce petit silure.

Ainsi en 20 minutes, presque contre toute attente, je recolle au « score ». Sur cette dérive, c’est mon « finess » que les poissons ont choisi! J’ai bien fait de le garder!

Les oies sauvages sont arrivées depuis un petit moment…

Après un pique-nique au bord de l’eau, Jean-Marie remet les pendules à l’heure avec un sandre qui porte une jolie couleur jaune sur l’opercule!

Et un brochet de 76 cm à la mesure. Bravo l’artiste!

On arrêtera là-dessus et on termine ainsi notre session de pêche avec 12 poissons, pêche plus que convenable ces temps-ci! Résultat des courses, 6 poissons au manié et 6 poissons aux leurres. A peu près autant de touches manquées pour l’un que pour l’autre. Des poissons plus gros en moyenne pour Jean-Marie. Il me faut trouver des solutions pour prendre plus gros… J’aimerais beaucoup pouvoir proposer à ces poissons, ce coloris « smelt » du « powerbait minnow » dans un gabarit un poil plus dodu!

On verra dans le récit suivant que le petit « powerbait minnow » intéresse aussi les gros, les très gros… un bon vieux glane traînait dans les parages… :-) A suivre…

Sur ce je vous dis à bientôt pour des nouvelles d’ici ou d’ailleurs!

2 commentaires
  1. bonsoir l’Ariège j’ai très aprécié ton article sur la confrontation leurre/manié avec JM
    C’est le meilleur pêcheur au manié que je connaisse et j’en connais des pêcheurs avec 20 ans
    dans la pêche. C’est un formidable formateur à cette technique.Plus qu’un passionné, c’est un « fou » de pêche et toutes les pêches.Je suis heureux que tu aies fait sa connaissance. Sur ce tu donneras le bonsoir « au ptiot » de la part de ness
    A bientôt

    • Bonsoir, merci à vous, le bonsoir est transmis à Jean-Marie…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

BLOG / RECITS :


Contact :

JOUR DE PECHE
Stéphane Legentilhomme
09000 GANAC (Ariège)
P. 06 80 03 22 79
Courriel : Formulaire de Contact

Guide de pêche diplômé (2005)
Brevet d'Etat "BPJEPS pêche de loisirs"
Siret : 539 714 105 00019 / APE : 8551Z
Carte pro. d'éducateur sportif n° 01106ED0068

Recent Comments